Djihad : un regard décalé sur la radicalisation

 

Dans le cadre de la « Fabrique de l’égalité », événement organisé par la ville de Metz, l’association La Passerelle a proposé une représentation du spectacle « Djihad ». La pièce relate l’histoire tragi-comique de trois Bruxellois qui partent en Djihad. « Le long de ce voyage, ils découvriront les raisons qui les ont poussés à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique que prévue. L’auteur prend le parti de faire tomber les murs entre les communautés, et aspire entre rires et larmes, à un meilleur vivre ensemble. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.