Pose de la première pierre de l’Agora à la Patrotte

 
 

Le projet hybride de l’Agora, à la fois centre social et médiathèque, s’installe à la Patrotte. La première pierre a été posée vendredi dernier par le maire, Dominique Gros. Ce lieu, dont le nom vient du grec ἀγορά, se veut le successeur de ses glorieux ancêtres de l’Antiquité. A l’époque, les agoras étaient des lieux de rassemblement politiques et sociaux. Un rôle que ce site, qui s’annonce innovateur, espère bien remplir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.