Des mamans de Borny ont testé le jeu pédagogique « Les écrans, un temps pour tout »

« Les écrans, un temps pour tout » est un jeu pédagogique proposé par l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, dans le cadre de sa campagne « La meilleure application pour votre enfant, c’est vous ! ». Lors d’une action de soutien à la parentalité, des mamans fréquentant le centre social CASSIS l’ont testé pour vous.

Le jeu

Le jeu se présente sous forme de cartes à jouer. Le recto est composé de 2 parties. La première, « Ça nous est arrivé à tous », reprend des scènes de la vie quotidienne d’une famille connectée. Les situations présentées sont classiques. Elles vont de la maman qui fait le ménage avec son tout-petit devant la télévision au trajet en voiture pendant lequel la tablette est utilisée pour occuper les enfants. La deuxième partie du recto, « Et si aujourd’hui on essayait ça ? », propose une autre façon de faire. Toutes les situations illustrées ont alors pour objectif de proposer des alternatives aux mauvaises habitudes où les écrans s’invitent dans la relation parents / enfants, indispensable au développement harmonieux de ces derniers. De l’autre côté, au verso des cartes, on trouve  des conseils et des explications qui permettent un usage des écrans adapté aux besoins des jeunes enfants. 

Les mamans

Le médiateur numérique de Bornybuzz a proposé à des mamans du quartier de Borny de tester ce jeu avec lui. Ce test a fait suite à deux cafés papotes, un ayant pour thème « Les écrans pour le jeune public » et l’autre « Les écrans et les adolescents ». De fait, lors de la découverte du jeu, les mamans étaient déjà largement informées sur la question, ce qui a certainement influé sur leurs impressions.

Il faut aussi remarquer que ce sympathique groupe était composé de mamans toutes en apprentissage du français. L’objectif du médiateur en proposant le jeu était d’illustrer visuellement les échanges, la barrière de la langue pouvant constituer un frein à la compréhension. 

Verdict

Les mamans ont trouvé le jeu instructif mais trop pédagogique : elles n’ont pas eu l’impression de jouer. Pour elles, il s’agit également « de choses que l’on sait mais qu’on ne fait pas ». Aussi, la seule prise de conscience ne suffit pas à changer les habitudes, car si lors du jeu elles se sont reconnues dans certaines situations qui les ont fait sourire, elles affirment être « prises par la journée ». Certaines ont alors évoqué la nécessité de mettre en place « un programme » ou « un rituel ». Sans doute, la campagne déclinée sous forme de défis serait davantage susceptible de les aider. Mais pour ce faire, il faudrait qu’elle soit largement diffusée. Et nous vous invitons à le faire…

De son côté, le médiateur partage les impressions du groupe sur l’aspect ludique. En revanche, de son point de vue, la possibilité de traiter la question en passant par le visuel simplifie les échanges dans un contexte allophone. Et, pour finir, il recommande ce jeu aux travailleurs sociaux et référents familles qui souhaitent traiter la question des écrans sans passer par un intervenant.

La campagne d’affichage et le jeu pédagogique sont téléchargeables sur le site de Mpédia. Il est également possible de les commander. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.