Portrait : découvrez Chrisa, notre nouvelle volontaire de l’info, à travers ses voyages

Chrisa, étudiante grecque, habite en France depuis peu. Actuellement en service civique à BornyBuzz, elle nous raconte les moments importants de sa vie à travers ses différents voyages.

Chrisa, ma collègue à BornyBuzz, vient de Grèce. C’est la première chose que j’ai su sur elle. À force de la voir chaque jour et d’apprendre à la connaître, j’ai très vite compris qu’elle a beaucoup voyagé au cours de sa vie et que c’est quelque chose qu’elle adore.

J’ai donc eu l’idée de dresser son portrait à travers ses différents voyages et des anecdotes qui en découlent. Vous allez donc être transporté dans ces nombreux pays que Chrisa a visités.

Messine, Italie : Février 2017

La première fois qu’elle a pris l’avion pour aller à l’étranger, Chrisa avait 19 ans. Dans le cadre d’un échange Erasmus, elle a pu partir à Messine, une ville de Sicile. Les autres participants venaient de Grèce, de Tunisie, d’Italie, d’Espagne et de Serbie. Le principe de cet échange était d’organiser un atelier autour d’un thème précis. Ce voyage de trois jours, pris en charge par l’Union Européenne, avait pour but de récolter des idées pour « changer les politiques de l’Europe ». Le groupe de Chrisa s’est intéressé au fait que trop d’élèves quittent l’école prématurément.

Hongrie : Novembre 2017

Lors de l’été 2017, pendant un job d’été, elle rencontre un hongrois. Il l’invite ensuite dans son pays natal pour son anniversaire. Ce pays lui a énormément plu, notamment Budapest pour son architecture, sa culture et ses gâteaux si peu chers ! Chrisa a aussi pu découvrir des petites villes traditionnelles ainsi que des paysages totalement naturels et magnifiques. Et ce, malgré les faibles températures.

Le Mans, France : Janvier 2018

La première fois que ma collègue est venue en France, c’était dans le cadre d’Erasmus. Dès son arrivée à l’aéroport, elle s’est sentie mal car elle a rapidement perdu sa carte d’identité. Elle n’avait plus qu’une carte étudiante grecque. Personne dans l’aéroport n’a pu l’aider mais, heureusement, elle était accompagnée par deux camarades grecs. Une fois dans le train pour se diriger vers Le Mans, les paysages qu’elle a pu apercevoir ne l’ont pas apaisé. Elle était toujours autant énervée par ce pays. Heureusement, elle a pu changer d’avis en rencontrant de nouvelles personnes.

Premier tour d’Europe et retour en France : Avril-Mai 2018

Après avoir fait un passeport à l’ambassade grecque, elle a commencé à voyager dans les pays proches de la France, en bus. Elle est notamment allée à Amsterdam, Londres, Düsseldorf, Münster, Berlin et Bruxelles. Chrisa a fait ce tour d’Europe seule, mais elle retrouvait parfois des amis ou des membres de sa famille dans les villes qu’elle visitait.

Tour du sud de la France : Mai 2018

Après ça, elle a fait un tour du sud de la France, en passant aussi par Monaco. Cette principauté est d’ailleurs encore aujourd’hui un des plus beaux endroits qu’elle n’ait jamais vu.

Second tour d’Europe : Octobre 2018

Ce nouveau circuit s’est fait à nouveau en bus. Chrisa est partie seule de Milan en Italie. Son premier arrêt était en République Tchèque pour une journée à Prague avec des amis, avant de passer une journée chez d’autres amis à Dresde, en Allemagne. Ensuite, le bus l’a emmenée jusqu’à Kiev en Ukraine uniquement pour une correspondance, avant de prendre un bus pour Moscou. Cette ville l’a marquée par son immensité, sa beauté, sa richesse et sa culture. Au retour, elle s’est finalement arrêtée à Kiev pour visiter la ville, qui ne lui a pas beaucoup plu, surtout après la visite de Moscou. Elle a repris le bus pour aller au Mans et revoir ses anciens amis d’Erasmus. L’étape suivante était Rome et le Vatican, où Chrisa est restée un jour. Cette dernière étape avant son retour à Athènes marquait la fin de ce périple de trois semaines. Elle avait 20 ans à l’époque.

Cette expérience l’a beaucoup marquée car elle s’est sentie libre de pouvoir être une fille qui voyage seule à travers l’Europe. Dormir dans le bus certaines nuits ne la gênait pas. C’était une période pendant laquelle elle était très dynamique.

Royaume-Uni/Irlande – Février 2019

Ce voyage avait pour but de retrouver des amis qui se trouvaient à Bath en Angleterre. Elle y a passé deux jours avant de rejoindre Édimbourg en Écosse, où elle a rejoint une autre amie. Avant de retourner en Grèce, elle a décidé de partir visiter Dublin, dans un premier temps car le billet d’avion pour son retour y était moins cher, mais aussi pour découvrir la ville. Celle-ci lui a beaucoup plu pour son côté moderne mais aussi pour sa culture. Elle y a trouvé beaucoup d’établissements à entrée gratuite : musées, galeries d’art,…

Varna, Bulgarie : Novembre 2019

Chrisa est allée dans ce pays lors de son second Erasmus, pour y faire un stage. Elle s’y est rendue en bus depuis Athènes. Malgré un long trajet, elle a adoré le pays. Elle n’est pas trop sortie durant l’hiver à cause du froid mais elle a quand même pu visiter quelques villes. Tout lui a plu : les gens, les paysages, la nourriture, la culture. C’est un pays qui, comme elle le dit, « restera dans son cœur ».

Turquie, Istanbul : Février 2020

Toujours lors de son Erasmus en Bulgarie, elle a décidé de prendre le bus pour se rendre à Istanbul le temps d’un week-end, les pays étant frontaliers. Cette ville si belle lui a aussi plu car les vestiges du christianisme orthodoxe sont encore très présents. La visite de Sainte-Sophie, ce lieu important historiquement pour les orthodoxes, l’a particulièrement marquée. Chrisa était entourée par la mer et trouvait partout des oiseaux, de la bonne nourriture et des lieux culturels importants.

Murcie, Espagne : Mars 2020

Dans le cadre du Corps Européen de Solidarité, elle a choisi la ville de Murcie pour y faire son volontariat. La première semaine, elle a rencontré ses nouveaux collègues impliqués dans le programme et s’est adaptée au lieu. Malheureusement, le confinement a été annoncé juste après. Malgré l’opportunité de rentrer chez elle, elle a décidé de ne pas abandonner sa chance d’être dans le pays pour le découvrir. Le déconfinement a eu lieu en mai et, à ce moment-là, elle s’est découvert un intérêt pour les bars à tapas en terrasse. Voir le monde revenir petit à petit à la normal lui a beaucoup plu. Chrisa a alors choisi d’entamer un petit tour d’Espagne pour une quinzaine de jours. Elle a visité Barcelone, Madrid, Saint-Jacques, Séville ainsi que la principauté d’Andorre qu’elle a adorée pour son côté naturel. C’est d’ailleurs cette variété de paysages qu’elle a appréciée en Espagne : le côté désertique du Sud et les montagnes verdoyantes du Nord.

Metz, France : Septembre 2020

Pour continuer ses études, Chrisa a candidaté dans six villes de France différentes pour son master « Arts parcours projets culturels ». Elle a choisi la France car l’école y est publique et qu’elle avait une bonne maîtrise du français. C’est à Metz qu’elle a été acceptée.

Afin d’avoir un revenu, elle avait besoin d’un travail. BornyBuzz, ses missions et projets l’ont bien plus intéressée qu’un éventuel poste dans un magasin ou une entreprise. En effet, elle avait déjà l’expérience de projets à but non lucratifs grâce à ses différents Erasmus. C’est pourquoi elle a choisi le monde associatif et particulièrement cette structure. Ses expériences passées l’aident donc actuellement dans son service civique, mais elle en apprend encore grâce à Bornybuzz. Elle n’avait pas envie de penser à la productivité ou aux chiffres, ne voulait pas créer de profit pour quelqu’un, mais souhaitait échanger des idées, être créative et dans un environnement plus ouvert d’esprit. Elle remercie d’ailleurs BornyBuzz de lui donner de l’autonomie afin qu’elle exploite et explore ses talents et capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.